Aujourd’hui nous sommes attendus pour un événement très important, qui est celui de l’inauguration des ouvrages d’adduction d’eau, dans la commune de Mahereza,  de notre projet “ça coule de source”.

Les embouteillages habituels pour quitter Tana nous retardent quelques peu, mais nous arrivons finalement à bon port après 1h30 de route et de piste. Un attroupement de villageois nous indique l’emplacement choisi pour le début des festivités. C’est en s’y approchant que l’on découvre qu’une équipe de télévision est présente sur place et est en train d’interviewer l’ancien maire  du village, actuellement député, Mr Johnny. Lorsqu’il nous aperçoit, il nous fait signe de le rejoindre. Grande première pour Madagascoeur, mis en lumière par TV plus Madagascar qui a le 1er rang du taux d’audience du pays. Après avoir répondu à quelques questions du journaliste, et après avoir pris congé d’eux, nous découvrons en vrai, les magnifiques bornes fontaines érigées par l’entreprise Maestria Civil. Nous faisons le tour des hameaux et découvrons un à un, chaque ouvrage, accompagnés des bénéficiaires,  reconnaissants de ce que nous leur avons offert. Nous terminons la visite par le pédiluve construit devant l’école, et qui permet à chaque enfant de se laver les mains, les pieds et le visage pour éviter toute propagation de maladie. Pour conclure les visites, Johnny prend la parole et fait un bref discours, en remerciant Madagascoeur, Maestria Civil et Coco. Je prends également la parole pour remercier toutes les personnes qui ont permis la réalisation de ce projet, en y mentionnant naturellement la Fondation Jack Guberan. Après quelques photos posées aux côtés des autorités communales, et de Maestria Civil, nous sommes invités à nous rendre dans la salle de classe, transformée pour l’occasion, pour y prendre un apéritif  offert par Maestria civil. Johnny nous invite ensuite à partager le repas au domicile de sa maman qui habite deux hameaux plus loin. Nous terminons la journée  sur la commune de Mahereza,  avec la distribution des photos imprimées, que nous avions prises en avril, lors de notre dernière visite. La petite Holy que nous avions déjà photographié lors de notre première venue dans le village, et qui se trouve sur nos cartes de vœux, a posé avec ce même sourire ravageur, pour la troisième fois.

Vérène

Présidente, Madagascoeur